Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 questions sur moi

Aller en bas 
AuteurMessage
nanso
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2017

questions sur moi Empty
MessageSujet: questions sur moi   questions sur moi Icon_minitimeDim 24 Mar 2019, 16:41

Bonjour tout le monde !!
Je ne m’étalerai pas sur mon cas, mais je me pose quelques questions. J’ai été attaquée par des entités voire démons il y a 7 ans et ça a duré, durer, et c’est encore le cas aujourd’hui malgré que ce soit vraiment nettement plus léger.
J’ai encore du mal à respirer, je dois beaucoup marcher et délire un peu sous contrôle, mon ventre et mes poumons sont encore gonflés.
Je ne demande plus d’aide, juste des réponses à mes questions.
Est –ce qu’il y a un lien entre une respiration saccadée et des restes d’attaques ? ou ce ne sont que des angoisses.
Est-ce qu’une entité peut se réfugier dans le ventre et le faire gonfler ?
Est-ce que certains dégâts sont irréversibles ? je crois que je m’en sortirai traumatisée.
Parfois je vois mes poumons trembler et des petits morceaux aussi au niveau des jambes. Ça a cessé au niveau du ventre il y a à peu près trois ans.
J’ai appris qu’on se rapproche vers une phase où les gens sont plus sensibles et les démons plus puissants, surtout lors de l’évolution d’une personne.
Alors pourquoi ça s’est passé sur moi ? Évolution, simple attaque, malédiction…
Je suis sûre de ne pas être la seule dans ce cas.
J’ai eu plein d’améliorations. Je m’approche de la fin de mes misères.
Et pour ceux qui le pensent car j’en suis sûre qu’il y en aura, non je ne suis pas folle.
Ah oui, et est-ce qu’il  a une personne sur ce forum qui pourrait juste m’aider à faire des recherches sur moi car finalement, je ne me connais pas. J’ai toujours subit les autres… je me refuse à utiliser les objets ou techniques en lien avec le magnétisme ou autres, je ne les renie pas, je m’en méfie suite à quelques soucis. Et je n’ai jamais fait de magie noire ni de choses qui poussent les entités à s’en prendre à moi.
Merci pour votre lecture !!
Et j’attends donc rien qu’une petite réponse… =)
(et merci à ceux avec qui j'avais déjà entretenu une conversation il y a quelques temps)
Revenir en haut Aller en bas
Le Pautrain
Bavard(e)
Bavard(e)
Le Pautrain

Masculin
Nombre de messages : 237
Age : 21
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

questions sur moi Empty
MessageSujet: Re: questions sur moi   questions sur moi Icon_minitimeLun 25 Mar 2019, 19:38

Salut à toi, Nanso !

Je dois bien admettre que les symptômes que tu décris sont très impressionnants. Cependant, je vais continuer de jouer mon rôle habituel sur ce forum, à savoir celui de relativiser, et de chercher des origines et  réponses naturelles aux problèmes.

Cependant, je dois avouer ma perplexité face à certaine de tes phrases, un peu imprécises :

Citation :
J’ai encore du mal à respirer, je dois beaucoup marcher et délire un peu sous contrôle, mon ventre et mes poumons sont encore gonflés.

Qu'entends-tu par "délirer" et "sous contrôle" ? S'il te semble avoir des pertes de lucidité, cela peut provenir d'une forte angoisse. Mais si tu veux dire par-là qu'une Entité te "possède" (je mets des guillemets, c'est moins alarmants), ne donnes-tu pas la réponse à la suite de ton message ?

Alors, question numéro 1 :

Citation :
Est –ce qu’il y a un lien entre une respiration saccadée et des restes d’attaques ? ou ce ne sont que des angoisses.

Eh bien, je serais assez tenté de couper la poire en deux : cela peut très bien n'être que de l'angoisse... elle-même conséquence des attaques ! J'ai par exemple été attaqué par une Entité qui s'en prenait au souffle ; je suis d'accord avec toi, c'est très impressionnant. Cependant, j'avais accumulé tellement de stress que je continuais parfois à me sentir mal... alors que l'entité n'était plus là. En quelque sorte, il n'y a que toi qui peut le ressentir. Aurais-tu accompli quelque chose de particulier pour la faire partir ? Ou s'en est-elle allée de son propre chef ?

[quote]Est-ce qu’une entité peut se réfugier dans le ventre et le faire gonfler ?[\quote]

Alooors, que quelqu'un de plus informé que moi m'arrête si jamais je dis des bêtises, mais ça, ça n'existe que dans les cas les plus extrêmes. Même ainsi, il apparaît que les Entités peuvent t'agresser physiquement, couper ta respiration, laisser des marques de coups, lacérer ta chair... Mais s'incruster dans ton corps et rester ? Si elles n'ont pas reçu d'autorisation explicite, les Entités ne peuvent normalement pas faire ça. Remémore-toi bien les circonstances de ta rencontre avec ton Entité agressive ; en ce qui me concerne, si "mon" Entité avait tant d'influence sur moi, c'est parce que je l'avais voulu et explicitement précisé ("On est pas sérieux, quand on a dix-sept ans", comme dirait Rimbaud). Bien sûr, je ne voulais pas me faire mal : seulement parfois, soit on ne se rend pas compte de ce que l'on fait, soit certaines Entités semblent avoir un malin plaisir à profiter de chaque brèche à portée... Donc ma réponse serait, en l'état des choses : rassure-toi, ce problème n'est pas lié à une Entité. Il vient d'ailleurs, et peu donc plus facilement être cerné et réglé !

Citation :
Est-ce que certains dégâts sont irréversibles ? je crois que je m’en sortirai traumatisée.

Plus je te lis, et plus je crois me voir après avoir subi ma propre attaque. En effet, cela peut être traumatisant, et le stress est une force destructrice, capable de te poursuivre des années après "l'accident". Je suis passé par-là, et je n'ai qu'une chose à dire : tiens bon ! J'ai subi des paralysies temporaires, de grandes douleurs, une dépression... À titre personnel, je crois bien m'en être sorti grâce à Dieu (ah ah, ce forum n'est pas laïque), mais comme tout le monde n'est pas croyant, je vais être obligé de trouver autre chose... Après, puisque tu crois aux démons, il doit bien y avoir chez toi un reste de religion ? Mais peu importe, voici quelques conseils :

Premièrement, il faut t'aérer l'esprit. Y penser sans cesse crée inconsciemment des barrières dans le subconscient. Il faut les dépasser. Cela peut parfois sembler négatif, comme si tu n'avais pas de raison ou pas le droit de te détendre (je l'ai cru pendant longtemps), mais rien n'est plus faux : tout le monde a ce droit, toi plus que les autres, puisque tu en souffres !

Deuxièmement, relativiser. En cela, tu es sur la bonne voie : ton message est vif, mais il ne me semble pas paniqué. Au contraire, il est emplit d'optimisme. Tu te dis déjà que tu vas t'en sortir ; pour autant, tu ne te racontes pas d'histoire : il faut du temps et de la patience, le chemin est devant toi. Continue comme ça, tu ne peux qu'aller mieux !

Troisièmement, en parler et se renseigner sur la question. En venant ici, tu accomplis déjà le premier point ; à toi de voir si tu veux en plus en parler à tes proches. ceux-ci peuvent en effet être une source précieuse de réconfort ! Le deuxième point est plus personnel : je suis intimement convaincu que le savoir est dans les livres, donc je lis. Sinon, je regarde des conférences sur la Toile, animée par des "professionnels" de notre milieu. J'apprécie assez Arnaud Thuly, par exemple. Il aime bien tout relativiser, un peu comme moi...

Je manque de temps pour commenter la fin de ton message, mais je reviendrai (tel le Terminator). En attendant, pour aiguiller la réflexion, n'hésites pas à répondre au mien, à me dire ce que tu en penses ! J'espère t'avoir aidé. En attendant, bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
nanso
Timide
Timide


Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2017

questions sur moi Empty
MessageSujet: Re: questions sur moi   questions sur moi Icon_minitimeMar 26 Mar 2019, 08:52

Bonjour Le Pautrain !
Je te remercie de m’avoir répondu !!
Pour répondre à ta première question :
Enfant unique et sans grande famille ni amitié, je me retrouvais souvent seule à jouer. Alors je me suis mise à jouer dans ma tête, à me raconter des histoires où je suis le personnage principal. Plus tard ça me permettait de me venger en jouant de certaines haines envers moi, je faisais fis. En grandissant, ça devenait ingérable, impossible de m’en débarrasser, ça devenait répétitif, obligatoire, ce qui me provoquait des problèmes de concentration ou des absences, un enfermement sur moi-même. En devenant étudiante à 17ans ½ j’ai décidé que tout cesse pour vivre ma vie. Et ça a fonctionné, quelques semaines. Mais lors du décès de mon grand-père, quand j’ai eu 18 ans, tout a recommencé sauf que là ce n’était plus moi qui créais et jouais, je subissais un jeu extrêmement répétitifs, pessimiste, des tortures mentales, etc. durant 1 an j’ai perdu une totale lucidité et y étais enfermée. Puis avec la fois de m’en sortir et je pense de l’aide extérieur que je ne connais pas, ça a commencé à diminué. A force de demander de l’aide aux gens ça a clairement diminué. Je ne délirais plus devant les gens ni à voix haute mais dans ma chambre à tourner en rond, mains dans le dos, tête baissée dans la douleur, et par sensation de chuchotement intérieur au niveau de la gorge sans que j’ouvre la bouche. Depuis 1 an, j’ai trouvé puis rencontré la personne qu’il me faut pour me soigner. Le problème est qu’il ne peut pas le faire bien volontairement tant que ma mère n’est pas au courant de ses futurs agissements sur moi. Il a déjà fait des miracles en trouvant les bons mots pour parler à mon père. Mes ne me renseigne que peu pour le moment.

Pour l’entité, je n’ai rien pu faire pour la faire partir, je me suis faite aidée au bout e 3-4ans. Sans doute que ça a commencé à bien diminué à partir de ces moments là. Ou c’est peut être ma fois pour m’en sortir, l’envie de m’en sortir. (A un moment donné, j’ai voulu me suicider plusieurs fois, en m’autocoupant la respiration. Ce qui a été une idée désastreuse puisque ça c’est retourné, ma respiration est devenue saccadée et avec une grosse et sûre impression de contrôle.)

Lorsque je me suis faite violée par un truc invisible plusieurs fois et de plus en plus violemment (mon hypersensibilité était vraiment croissante anormalement chaque jours), je n’étais plus moi et il me semble avoir subit du chantage. C’est sans doute là que j’ai dû par peur et impossibilité de m’en sortir, accepter tout de l’entité. (Douleurs, paralysie, mouvements incontrôlés, baisse de la vue, …)

Ma rencontre avec l’entité a été le jour du pseudo enterrement de mon grand-père, il n’y a pas eu de messe. Mes bras m’ont fait mal, mes jambes et mes bras ne suivait pas ma volonté de mouvements, j’ai commencé à entendre des cris, des rires. Mais avant tout ça j’ai eu une très grosse source de chaleur à ma main droite comme si on me tenait par la main. Et il me semble avoir vu l’aura visible de mon grand-père. Et j’ai eu une première image de clairvoyance, un « vampire ». Par la suite ça a été une lumière verte dans ma chambre. On m’a expliqué que ça arrive souvent dans les cimetières à cause du gaz rejeté des corps.

Coté religion, je priais tous les jours avant, mais depuis j’en suis incapable. Et mes pensées sont encore un brouillées à ce sujet même s je sais que la croyance aide beaucoup, surtout celle en notre Dieu. Je m’aère l’esprit en retentant de jouer de la guitare, je ne pense à plus rien quand j’en fait. C’est un miracle qui date du mois de novembre.
Je me dis que si ça dure encore quelques semaines, que ce n’est rien par rapport à ces 7 années.
J’ai un blocage pour en parler à mon père, le seul avec qui je pourrais car c’est « grâce » à lui que j’ai un dossier de schyzo en hôpital psy. Et il a encore du mal à croire certaines choses, on ne peut pas savoir tant que l’on ne l’a pas vécut. J’ai le réflexe de la méfiance depuis.
Je ne parviens pas encore à bien lire, pas de concentration à cet art. Par contre écrire c’est mieux pour moi.
Tu m’as beaucoup rassurée sur le fait que tu as subit et que tu t’en sois sorti !
Merci !!!
Nanso
Revenir en haut Aller en bas
Le Pautrain
Bavard(e)
Bavard(e)
Le Pautrain

Masculin
Nombre de messages : 237
Age : 21
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

questions sur moi Empty
MessageSujet: Re: questions sur moi   questions sur moi Icon_minitimeMar 26 Mar 2019, 23:06

Tu as répondu à l'avance aux questions que je voulais te poser !

Avoir un suivi médical est toujours une bonne chose, ne serait-ce que pour s'assurer qu'à côté des problèmes avec les Entités, tout rentre bien dans l'ordre.

Citation :
Le problème est qu’il ne peut pas le faire bien volontairement tant que ma mère n’est pas au courant de ses futurs agissements sur moi.

Citation :
Et il a encore du mal à croire certaines choses, on ne peut pas savoir tant que l’on ne l’a pas vécut.

Je connais ça : pour eux, ça n'existe pas plus qu'un rêve. J'ai appris à reconnaître l'existence du monde de l'occulte face à des difficultés, toi, à la dure. Ils ne s'en rendent pas compte, mais ils ont de la chance que tu veuilles privilégier le dialogue, sans rien faire dans leur dos. Le dialogue est vraiment la clef, à mon avis. Si tu as un blocage pour parler avec ton père, prend ton temps, cela viendra. Après, il faut envisager qu'il ne te croit pas : malgré tout ce qui m'est arrivé, un proche continu de penser que tout ce que j'ai vécu s'est en réalité déroulé dans ma tête ! Mais au moins m'accepte-t-il comme je suis, à défaut de me croire...

Une mise en garde cependant (c'est mon rôle ici, après tout) : même si la personne qui t'aide à t'en sortir semble pleine de bonne volonté, ne la laisse pas non plus faire tout ce qu'elle veux sur toi. Une petite précision : quand je dis ça, je ne veux pas me coiffer d'un vieux béret, brandir une pipe et, d'une voix chevrotante, affirmer « Méfie-toi des jeunes ! C'était mieux avant ! ». Ça, de toute manière, tu as déjà compris comme cela fonctionnait... Non, je veux parler du fait que la bonne volonté ne suffit pas, parfois. Si ton bienfaiteur est un néophyte, il faut qu'il avance à son rythme, et surtout qu'il n'attrape pas la grosse tête ! Après tout, ne dis-t-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ? Tâchons de ne pas faciliter le travail de sa voirie !

Citation :
J’ai le réflexe de la méfiance depuis.

C'est bien, car il ne faut pas être trop naïf. Mais - si je puis t'indiquer une prochaine étape potentielle de ton développement - apprendre de nouveau à faire confiance sera capital ! Et normalement, tu devrais trouver le juste milieu, forte de toutes ces expériences. Je dis cela sérieusement : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ! Chaque expérience s'additionne aux précédentes ! Après, bien sûr, c'est un point de vue personnel.

Citation :
Coté religion, je priais tous les jours avant, mais depuis j’en suis incapable. Et mes pensées sont encore un brouillées à ce sujet même s je sais que la croyance aide beaucoup, surtout celle en notre Dieu.

La concentration te reviendra, n'ai crainte ! Prier, c'est comme tout : ça peut se perdre... Mais ça peut aussi se retrouver ! Et cela tout au long de la vie : elle est ainsi faite. Tu sembles avoir la motivation de toujours te relever, cependant ; garde ce bon état d'esprit ! Et puis (je peux utiliser ce vocabulaire puisque nous sommes entre catholiques, semble-t-il), tu sais que tu n'ais pas seule dans ce combat, mmh ? Qui a la volonté de s'en sortir et d'appeler à l'aide, comme tu la possèdes, s'en sortira ! Au pire, pas besoin de dissertation !

Citation :
Enfant unique et sans grande famille ni amitié, je me retrouvais souvent seule à jouer. Alors je me suis mise à jouer dans ma tête, à me raconter des histoires où je suis le personnage principal. Plus tard ça me permettait de me venger en jouant de certaines haines envers moi, je faisais fis.

Ah, l'extériorisation est propre à chacun. Je connais quelqu'un qui extériorise sa frustration en montant sur une moto et en conduisant de la manière la plus imprudente qui soit. C'est en fait assez commun, alors ces gens-là sont plus facilement acceptés. Mais j'affirme une chose : tu as le droit d'extérioriser comme tu veux, ne ressent pas de stress par rapport à cela. Bien sûr, quand cela devient trop envahissant, il faut mettre le holà ; d'autant qu'une Entité semble avoir ajouté son grain de sel négatif à la chose... Et pourtant ! Malgré cela, tu t'en es sorti. N'est-ce pas merveilleux ? Miraculeux (clin d'oeil appuyé) ?

Citation :
Je m’aère l’esprit en retentant de jouer de la guitare, je ne pense à plus rien quand j’en fait.

Je cite simplement cela à titre de mention spéciale purement informative et personnelle : la musique, j'adore ça. Fonce !

Pour finir, si tu continues à avoir des problèmes malgré l'aide de ton bienfaiteur, il sera peut-être temps de se tourner vers des professionnels agrégés, si je puis dire... J'ai lu quelque part qu'un exorcisme de temps à autre dans une maison est bénéfique, un peu comme un nettoyage de printemps, et que cela ne devrait pas être considéré comme exceptionnel... Bien sûr, c'est un exorciste qui le disait, mais quand même !

N'hésites pas si tu as des sujets de discussion que tu veux aborder sur le forum. Il est un peu vide en ce moment, comme tu peux le constater. Mais en attendant, je suis encore là et, bien que loin d'être un expert en ésotérisme, j'essaye de faire de mon mieux en tant qu'interlocuteur attentif ! Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




questions sur moi Empty
MessageSujet: Re: questions sur moi   questions sur moi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
questions sur moi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions à poser au titulaire en première approche
» Faut-il répondre aux questions qui n'édifient pas ?
» Les 7 questions d'Isabelle Filliozat
» Une oeuvre théâtrale
» trop de questions !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Entités :: Démonologie-
Sauter vers: