Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les bases de la cryptographie classique et numérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chinche
Encycoplédie ambulante
chinche

Féminin
Nombre de messages : 6336
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

Les bases de la cryptographie classique et numérique Empty
MessageSujet: Les bases de la cryptographie classique et numérique   Les bases de la cryptographie classique et numérique Icon_minitimeMar 29 Nov 2011, 23:45

Voici un site qui vous donnera les bases:

http://www.bibmath.net/crypto/

mais au fait: pourquoi crypter ses écrits?

Pour éloigner les curieux, et les petits frères et soeurs,
parce que ça peut mieux rendre en sigil si on se souvient du code
parce qu'on peut ainsi passer des messages
parce qu'on se rend compte que d'autres personnes cryptent leurs écrits

...
Maintenant, si vous voulez complexifier un texte de base, il sera plus difficile de le décrypter s'il est écrit phonétiquement que correctement orthographié.

Pourquoi?
Parce que certaines lettres reviennent de façon plus ou moins régulières, par exemple le E est la lettre la plus commune.

Donnons l'exemple ci-contre:

en langage avocat (A vaut K, on intercale 13 lettres: a = K, b = L etc
"vous avez deviné ce texte secret" donne:
feuc kloj nofsxo mo dohdo combod <- on repère le O récurrent.

Maintenant si on écrit ce texte en phonétique:
"vou zavai devinai ce text secrai " donne:
feuj klos nofsxks mo dohd combks <- c'est beaucoup moins évident.

si en plus vous supprimez les espaces, ça devient vraiment du à déchiffrer, car on n'a plus la longueur des mots:
feujklosnofsxksmodohdcombks

...
D'autres exemples de codage:
Le texte indiqué est le nom du cryptage ainsi que ce qui est crypté

...
La cryptographie par association d'idées:

On peut cacher un lieu précis de façon à n'être que le seul à pouvoir lire la carte:

Tout d'abord, le nom du lieu ne doit pas être inscrit, au mieux, dessinez dans le coin un truc pour vous en souvenir, par exemple: C et un point noir pour (pour début du mot Cave et le choix du noir pour sombre qui désigne le lieu):
C pour endroit dont le nom commence par C, et noir pour rappeler que c'est sombre.

Ensuite, le cheminement doit être dessiné et simplifié: notez les points importants du trajet et à quoi ils vous font penser et peu importe si les associations vous paraissent bizarres.
reliez ensuite sous la forme d'un dessin les différents points. Vous pouvez par exemple le fondre dans un animal ou un bâtiment.

Et voilà, au mieux votre plan ressemblera à un dessin d'enfant et est impossible à décrypter à moins d'avoir le même cerveau que vous.

C'est employable pour de nombreuses choses comme les recettes.


Dernière édition par Tyrakn le Dim 13 Sep 2015, 16:18, édité 2 fois (Raison : Fusion des doubles posts)
Revenir en haut Aller en bas
https://magiemetapsychique.forumpro.fr
 

Les bases de la cryptographie classique et numérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Pratiques complémentaires et accessoires :: Sigils et sceaux :: Linguistique du rituel-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit