Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Orphée et l'Orphisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitimeJeu 11 Oct 2007, 10:37

Orphée prince de thrace, célèbre musicien poète.
En revenant de l'expédition au coté des argonautes rencontre son grand amour Eurydice. Celle-ci meurt après leur mariage à cause d'une morsure de vipère.
Sa douleur est immense mais les dieux ne donnent pas de réponse à ses prières.
Il décide de descendre lui même en enfer pour récupérer sa bien-aimée. Au fond d'une obscure caverne de Ténare en Laconie il trouve une des portes menant au royaume d'Hadès.
Avec la musique de sa lyre il charme le passeur Charon et Cerbère qui le laisse passer. Tout le royaume des ombres succombe à sa magie.
Hadès et Perséphone sa femme sont surpris par son audace et lui accorde l'exceptionnelle permission de ramener Eurydice vers le monde des vivants. Seulement il devra repartir à la surface sans se retourner ni douter que sa bien aimée le suit. Orphée s'exécute mais juste avant de sortir il doute et se demande si Hadès ne l'a pas trompé, il se retourne voir si Eurydice est derrière lui... Celle ci disparaît à jamais.
Fou de douleur il supplie le dieu des ombres de lui laisser une autre chance mais celui-ci refuse catégoriquement. Orphée perd une deuxième fois sa bien aimée, il ne la retrouvera qu'après sa mort.

Orphée et l'Orphisme. 220px-Roman_Orpheus_Taming_Wild_Animals

_________________________

L'orphisme:

Le poète mythique Orphée fut le fondateur de cette secte religieuse, qui, dés le début du VIe siècle avant notre ère, se livrait à des mystères dont le déroulement et l’ordonnance sont, de nos jours encore, partiellement inconnus.
Le succès de l’orphisme chez les Grecs comme chez les Romains s’explique par sa tendance à dégager la mythologie d’une complexité qui la rendait presque incompréhensible et à syncrétiser des dieux, des mythes et des doctrines religieuses pour tenter de faire jaillir au mieux l’idée d’un dieu unique, qui portait alors le nom de Zeus ou plus communément celui de Zagréos.
D'aprés la théogonie orphique, le monde est né d’un œuf.la partie supérieure de la coquille devint le Ciel et l’inférieure la Terre, puis se succédèrent les dieux originels et enfin Zeus.
Zeus s'uni à sa fille Perséphone sous la forme d'un serpent et eut un fils : Zagréos, appelé à régner sur le monde.
Mais Zagréos fut livré aux titans par Héra et tué.
Athéna sauve le coeur de Zagréos et put être ressuscité par son père ( ressucité sous le nom de Dyonisos ).

Zeus punit alors les Titans en les détruisant avec sa foudre, et créa la race humaine avec leurs cendres. Les humains eurent donc une double origine : le corps terrestre était l'héritage des Titans (nés sur la terre), l'esprit venait de la divinité de Dionysos (dont les restes avaient été mélangés à ceux des Titans).

Selon la doctrine orphique, l’âme est immortelle ; elle habite un corps mortel, marqué par le péché, souillé par les crimes de multiples générations.
Après la mort, l’âme se réincarne soit dans une autre enveloppe humaine, soit dans celui d’un animal et ainsi de suite. Au cours de ses transformations successives, elle se nourrit de riches expériences que lui fournit son passage dans des corps différents. Dans les intervalles de sa réincarnation, elle trouve aux Enfers la mortification nécessaire à son épanouissement et à sa purification. Seuls les initiés aux mystères orphiques, les mystes, c'est-à-dire ceux qui connaissent les formules magiques qui permettent de passer d’un corps à un autre, de la vie animale à la vie de béatitude, peuvent prétendre un jour au salut définitif de leur âme.
Les mystères orphiques accordent aussi à l’âme des adeptes une sorte de baptême au lait de chevreau qui les prépare, les ouvre à la vie éternelle et bienheureuse, tout en leur laissant par ailleurs le libre arbitre entre le bien et le mal. On voit donc que, par l’orphisme qui est largement répandu dans toutes les couches de la société gréco-romaine, dans les dernières années du paganisme, les cœurs étaient déjà préparés à la doctrine du christianisme. Celle-ci, d’ailleurs, dans son iconographie, n’a pas tenté de renier tout ce qu’elle devait à l’orphisme, et bien souvent, sur les stèles funéraires du début de l’ère chrétienne, le Christ a les traits et les attributs d’Orphée.


Rolling Eyes J'ai eu du mal à le pondre cette article. Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Re: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitimeSam 10 Nov 2012, 15:53

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, l'orphisme n'était pas une religion monothéiste centrée sur Orphée mais fût possiblement fondée par lui durant son voyage avec les Argonautes. Il en était le patron et révélait progressivement ses secrets aux initiés.

En cela, l'orphisme était un culte à Mystères : son mode de fonctionnement était initiatique et sa structure interne hiérarchisée. Le contenu de son enseignement ne devait pas être divulgué en dehors du cercle d'où la difficulté à l'heure actuelle de le cerner par manque de sources.

Devenir orphiste était une démarche personnelle et non une convention culturelle. L'initiation se déroulait en plusieurs étapes, comme à Eleusis. Elle impliquait de passer par une mort symbolique : le postulant était plongé dans le noir jusqu'à ce qu'il accepte sa propre mort et se résolve à l’accueillir.

Ce rapport avec la mort est crucial car, à l'instar de Jésus, Orphée est allé aux pays des morts et en est revenu. Il est donc celui capable de révéler les secrets d'outre-tombe.

Les concepts fondamentaux de son culte sont :

  • L'immortalité de l'âme, non pas dans un "Paradis" immatériel ou inscrit dans un cycle de réincarnations mais dans une succession de retour à la vie.
  • Le rapprochement de la nature humaine à la nature divine. Les Hommes sont à la fois produit des cendre de Dionysos mais également de celles de Titans, souillure primordiale leur permettant de contester l'ordre établi (Orphée se retourne malgré l'interdiction).
  • Une antécédence de la nuit sur le jour inscrite dans un parcourt en deux temps : plongée dans les ténèbres (permettant de se découvrir) et remontée vers la lumière (permettant la purification). C'est l'aller-retour d'Orphée aux enfers.
  • L’harmonisation d'un monde chaotique (car issu de l’œuf engendré par le Chaos), à l'image d'Orphée capable d'unir à sa cause l'ensemble de l'univers, dieux, hommes, monstres, plantes et bêtes.
  • Un rapport circulaire au temps. Il n'y a pas de progression linéaire (d'où la notion de retour à la vie) et seul le souvenir des anciens cycles permet de retrouver la part de divinité interne à l'homme (sa moitié, comme Eurydice le fut pour Orphée, thématique de la perte).

Bien que ce culte ait depuis longtemps disparu, il a laissé une emprunte profonde dans notre culture occidentale et de nombreux artistes n'ont cessé d'y faire allusion, de le réinventer et de le chercher à travers leurs propres créations.

Orphée et l'Orphisme. Delville---Orphee
"Orphée", par Jean Delville, 1893
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Re: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitimeSam 10 Nov 2012, 16:02

Très intéressant ma foi Smile
Merci pour le sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Re: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitimeSam 10 Nov 2012, 16:24

Complet Smile Et intéressant ^^

MErci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Re: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitimeSam 10 Nov 2012, 16:55

Ah ça me rappelle mon sujet de TPE en français ! Very Happy
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Orphée et l'Orphisme. Empty
MessageSujet: Re: Orphée et l'Orphisme.   Orphée et l'Orphisme. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Orphée et l'Orphisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Mythologies et magies anciennes :: Mythologie grecque et romaine-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit